Le lancement de la bêta du jeu Avengers devait être un moment passionnant pour les fans de Marvel. Plus de trois ans après son annonce, les joueurs pouvaient enfin vivre ce qu’ils ressentaient en jouant leur super-héros préféré dans ce qui promet d’être une aventure super-ambitive.

Mais au début de la semaine, Crystal Dynamics, le développeur de Marvel’s Avengers, a révélé que Spider-Man serait un personnage exclusif sur PlayStation, ce qui est déconcertant pour un jeu qui n’a pas été réalisé par un studio appartenant à Sony. Ce qui aurait pu être une grande nouvelle – Spider-Man dans le jeu Avengers ! – s’est soldée par une énième inculpation du comportement anti-consommateur de Sony.

La Bêta disponible !

Prenez la disponibilité initiale de la bêta – uniquement pour les précommandes PS4 ce week-end – comme preuve supplémentaire. Sony n’a pas seulement utilisé sa relation avec Marvel pour limiter Peter Parker à son verso pour console, mais a également conclu un accord avec l’éditeur Marvel’s Avengers et son collègue japonais Square Enix, le géant du jeu vidéo.

Même si les propriétaires de PC et de Xbox One ont payé d’avance pour le jeu Avengers, ils n’auront pas accès à la bêta de précommande avant une semaine. Pourtant, lorsque la bêta d’Avengers s’ouvrira à toutes les plateformes, elle connaîtra d’autres problèmes. Crystal Dynamics veut que Marvel’s Avengers soit une expérience de coopération, mais refuse de commenter la possibilité de jouer sur plusieurs plates-formes.

Plus important encore, le jeu Avengers souffre d’un cas de surcharge sensorielle. Il se passe tellement de choses à un moment donné dans Marvel’s Avengers qu’il est pratiquement impossible de les traiter toutes. Et lorsque cela se produit, la tendance naturelle des humains est de paniquer.

En termes de jeu, cela signifie qu’il faut appuyer sur tous les boutons. Sauf que Marvel’s Avengers n’est pas conçu pour fonctionner de cette façon. Il vous demande non seulement d’adopter une stratégie différente contre différents types d’ennemis, mais aussi de donner la priorité et de vous concentrer sur le bon adversaire au bon moment. Si vous ne le faites pas, vous verrez votre super-héros perdre beaucoup de santé à cause des tirs à distance spécialisés, et à son tour, vous forcera à refaire une partie du niveau encore et encore.

Le design du jeu

Et ce n’est pas le seul problème de gameplay design. Les super-héros de Marvel’s Avengers peuvent être améliorés de plusieurs façons : vous pouvez leur enseigner de nouvelles compétences, vous pouvez débloquer de nouveaux costumes et vous pouvez gagner de nouveaux équipements.

Si certaines de ces améliorations sont axées sur le combat, d’autres visent à détruire des objets aléatoires. Non, nous ne plaisantons pas. Marvel’s Avengers ressemble parfois à un jeu de Lego, car vous devez tout casser dans l’environnement pour gagner les ressources dont vous aurez besoin pour améliorer votre équipement. Cela semble être une perte de temps. Les super-héros ont sûrement d’autres choses à faire que de piller ?

Même avec un nouvel équipement, il n’est pas lié à la progression du personnage mais plutôt caché dans des caisses à l’intérieur des bâtiments. C’est pourquoi, pendant les missions, j’étais plus préoccupé par la recherche de caisses et par le fait de tout casser sous mes yeux que par la tâche à accomplir.

Ajoutez à cela l’hilarité de Hulk qui ouvre patiemment une caisse, et ne se contente pas de la mettre en pièces, comme on s’y attendrait. Il y a de meilleures façons de s’y prendre, comme l’ont montré d’innombrables autres jeux, notamment les super-héros de la série Batman : Arkham, acclamés par la critique, et Spider-Man, en exclusivité sur PS4 pour Marvel.

Le jeu Avengers brille par la variété de ses possibilités. La bêta vous plonge dans un décor géant sur le Golden Gate Bridge de San Francisco – celui qui est montré dans les premières bandes-annonces – alors que les Avengers sont confrontés à Taskmaster et ses hommes de main.

C’est un excellent moyen de présenter la liste et leurs capacités. Thor a Mjolnir, Cap a son bouclier, Black Widow est agile, Iron Man peut voler et tirer des “coups de répulsifs”, et Hulk, eh bien, s’écrase. Vous pouvez sentir les différences entre les Vengeurs, que ce soit dans leur façon de se déplacer ou dans le répertoire des attaques. Certains combos et mouvements spéciaux sont particulièrement agréables à voir, comme le combat de Kamala Khan, inspiré de la lutte, qui consiste à devenir grand et à se poser sur un ennemi de côté avec son poing géant.

Ah oui, Kamala. L’adolescente d’origine pakistanaise – également connue sous le nom de Ms. Marvel – est au cœur de Marvel’s Avengers, même si elle n’est pas aussi présente dans la bêta que son histoire a été découpée en morceaux pour ne pas gâcher l’expérience complète au lancement.

Mais plus important encore, l’inclusion de Kamala dans le jeu Avengers est un bon pas en avant pour la représentation des minorités et reflète bien Crystal Dynamics, étant donné qu’il a fallu plus d’une décennie à l’univers cinématographique Marvel pour faire entrer Ms Marvel dans le giron.

Dans une telle situation, cela peut être un peu tatillon, mais la maîtrise de sa langue maternelle par Kamala n’est pas toujours au rendez-vous. Au lieu de dire “um-me”, elle prononce le mot ourdou ammi – qui signifie mère – comme il est écrit en anglais. Bizarre quand on a à bord une voix d’immigré de deuxième génération (Sandra Saad).

Notre avis

Étant une version bêta, Marvel’s Avengers a des bugs et des problèmes de performance, comme on pouvait s’y attendre. Les ennemis volants ou ceux qui ont été frappés par un super-héros se sont parfois retrouvés coincés dans des objets environnementaux inanimés.

Ils ne pouvaient plus nous tirer dessus, mais nous ne pouvions pas non plus les endommager. Pour des raisons de progression, nous devions sauter et les expulser de l’objet dans lequel ils étaient coincés avant de pouvoir les tuer. Et pendant les moments particulièrement intenses – le jeu Avengers est généralement surchargé de corps, mais certains moments sont plus lourds en raison de mouvements spéciaux – la bêta de Marvel’s Avengers a temporairement gelé puis a lâché plusieurs images. Il faut espérer que ces problèmes se limitent à la bêta et qu’ils seront résolus lors du lancement complet en septembre.

Les graphiques ne sont pas très convaincants, même si nous admettons que la PS4 est sans doute le système le plus faible sur lequel Marvel’s Avengers sera disponible. En plus des PC et Xbox One mentionnés ci-dessus, le jeu Marvel’s Avengers est également disponible sur les mises à jour de demi-génération PS4 Pro et Xbox One X et sur les consoles de la prochaine génération PS5 et Xbox Series X. (Il est également disponible sur les Stades de Google, mais pas en Inde.)

Nous sommes impatients de voir à quoi ressemble Marvel’s Avengers sur les nouvelles consoles ; c’est un titre de lancement et il sera une mise à jour gratuite pour ceux qui passent d’une génération à l’autre. Et malgré sa nature chaotique, nous sommes impatients de passer plus de temps avec la bêta pendant les trois week-ends de sa disponibilité. Rendez-vous dans le jeu, Avengers.