titres-accrocheurs-redaction-web
Web

Rédaction web : comment rédiger des titres accrocheurs

On s’attend à ce que les blogueurs fassent des recherches de mots-clés avant de rédiger leurs articles. Mais combien de temps consacrent-ils à la recherche et au remue-méninges sur les titres de leurs articles ? Soyez honnête : consacrez-vous intentionnellement au moins 10 minutes à la création de titres accrocheurs pour vos articles de blog, ou les titres sont-ils un peu une réflexion après coup ?

La réponse à cette question se trouve certainement dans votre miroir, mais vous pouvez aussi chercher des réponses ailleurs : dans vos statistiques.  

Imaginez : vous avez un contenu exceptionnel et, après l’avoir optimisé, il apparaît enfin dans les résultats des moteurs de recherche ! Chaque semaine, vous vérifiez vos statistiques Google pour constater que votre contenu a été montré à des tonnes de personnes, mais les clics ?

Il est crucial de doter votre excellent contenu de titres tout aussi excellents. Dans son analyse du taux de clics pour les blogs, Goodfirms a constaté qu’un grand groupe de blogueurs (34,48 %) a un taux de clics inférieur à 2 %. Cela signifie que pour 100 personnes qui voient un article dans les moteurs de recherche, moins de 2 personnes cliquent effectivement dessus.

Si vous êtes actuellement dans ce camp, j’ai des conseils directs qui vous aideront à sortir du sable. Alors que personne n’obtient un taux de clics de 100 % (ou même proche), certains blogueurs obtiennent un taux de clics pouvant atteindre 20 %.

Combien de trafic obtiendriez-vous chaque semaine si vous atteigniez un taux de clics de 20 % ?

Si vous apparaissez en première page de Google mais que vous n’obtenez pas le trafic correspondant, le point de départ est clair : des titres accrocheurs qui incitent davantage de ces yeux à lire l’article en entier.

Ce sont les titres créatifs, et non le contenu, qui expliquent la différence entre une personne qui voit et une personne qui lit votre contenu. Après tout, comment peut-on savoir à quel point votre contenu est fantastique sans le lire ? Un titre convaincant fait ressortir votre article et transforme une impression en un clic.

Malheureusement, il ne semble pas y avoir de consensus sur la formule idéale pour un bon titre. Le mieux que les gens aient à offrir est de partager ce qui a fonctionné pour eux. C’est à nous de distiller certains des principes qui font un titre efficace et accrocheur.

Dans cet article de blog, je ne vais pas vous donner une formule pour le titre parfait, car elle n’existe pas. Nous allons plutôt examiner quelques éléments clés que vous pouvez expérimenter pour rendre vos titres plus convaincants.

Les 7 clés pour trouver un titre accrocheur

Pourquoi ne pas mettre en œuvre immédiatement ces conseils de titres accrocheurs pendant que nous parlons ? Choisissez un article de blog et rédigez deux projets de titres basés sur chaque conseil. Vous terminerez cette conversation avec 12 projets de titres accrocheurs et vous obtiendrez un titre infiniment meilleur que si vous en aviez écrit un de but en blanc. Suivez notre guide en 7 étapes clés et atteignez rapidement votre objectif !

Ecrire des articles, créer des contenus, trouver les bons titres (title) ne s’improvise pas. Cela s’apprend et vous devez respecter quelques règles, expressions et « mœurs » pour optimiser la performance de vos contenus. C’est comme ça que votre page, blog, site web ou autre se positionnera dans les résultats Google lorsque les internautes effectueront leur recherche : c’est ce que l’on appelle le référencement naturel (SEO). Une fois votre référencement optimisé, le title devra taper dans l’œil de l’internaute pour l’amener à cliquer dessus et à lire vos articles. C’est comme ça que vous génèrerez du trafic sur vos contenus.

Nous allons vous livrer ci-dessous quelques conseils, des exemples et un guide « simple » pour atteindre votre objectif, votre cible et rédiger des titres accrocheurs !

1. Démontrez les avantages pour le lecteur

Chaque jour, on estime que 3,1 milliards de personnes lisent des blogs. Chacun de ces lecteurs doit passer au crible un grand nombre d’articles de blog afin de trouver la version et les contenus qui le concerne le plus.

Les gens lisent des blogs pour deux raisons principales. Ils veulent soit apprendre quelque chose de nouveau, soit trouver la solution à un problème qu’ils rencontrent. Le rôle de votre titre est de montrer que votre article les aidera à atteindre leurs objectifs.

Il ne faut que quelques secondes au lecteur moyen pour décider si un article de blog vaut la peine d’être lu ou non. Il est donc très important d’indiquer très clairement ce que le lecteur gagnera à lire votre article. En fait, le fait de formater vos articles de manière à ce qu’ils paraissent faciles à digérer présente de nombreux avantages, tant pour le référencement que pour l’expérience globale de l’utilisateur.

Soyez aussi précis que possible lorsque vous expliquez ce que le lecteur va retirer de votre article. Si votre article porte sur le dressage des chiens à la marche en laisse, ne choisissez pas un titre général. Soyez aussi précis que possible :

  • Comment dresser votre chien (le pire)
  • Comment apprendre à votre chien à marcher en laisse (pas mauvais)
  • Comment dresser votre chien à la laisse en 3 semaines (meilleur)

Plus il est facile de déterminer comment votre article sera utile aux lecteurs potentiels, plus les gens auront tendance à cliquer dessus. Vous obtiendrez encore plus de résultats en incluant ce que l’on appelle des mots-clés.

2. Utilisez des adjectifs émotionnels

Afin d’attirer les lecteurs potentiels, de nombreux auteurs utilisent des mots dits « forts » pour rendre leurs titres plus convaincants. Les mots-clés sont des adjectifs qui déclenchent une réponse émotionnelle. Grâce à ces mots, vous pouvez donner à votre titre un air édifiant, encourageant ou même effrayant.

L’une des utilisations les plus populaires des mots-clés consiste à décrire un contenu comme étant facile. De nombreux lecteurs sont rebutés par un contenu qui demande beaucoup d’efforts pour être digéré. En incluant des adjectifs puissants tels que rapide, facile ou sans effort, vous rendez votre contenu plus attrayant.

De même, des mots comme « prouvé » ou « garanti » peuvent donner plus d’autorité à votre contenu. Dans l’exemple précédent des conseils de dressage de chiens, 6 trucs et astuces prouvés pour dresser votre chien à la laisse est plus convaincant que quelques conseils pour dresser votre chien à la laisse.

Enfin, vous pouvez jouer sur la cupidité et les peurs des gens. Cela peut sembler plus sordide que cela ne l’est vraiment. Je parle plutôt de créer un sentiment d’urgence en incluant des phrases comme ne manquez pas mon (insérer le produit) gratuit. Les gens sont généralement déclenchés par des sentiments de rareté et de peur de perdre.

Une mise en garde s’impose. Il peut être tentant d’utiliser des mots tels que « choquant », « terrorisant » ou même « mortel », mais cela donnera une mauvaise image de votre contenu. En général, il faut éviter tout ce qui pourrait faire passer votre message pour du clickbait.

N’oubliez pas que ce n’est pas pour rien qu’on les appelle des mots forts et qu’un grand pouvoir s’accompagne d’une grande responsabilité.

3. Ne vendez pas trop et ne livrez pas trop.

Avez-vous déjà vu des publicités qui ressemblent à ceci : Gagnez de l’argent à domicile ! Gagnez plus de 15 000€ par jour ! Ou que dire de celle-ci : Faites ceci maintenant pour perdre 50 kilos en une semaine ! À part les lecteurs crédules occasionnels, la plupart d’entre nous savent qu’il ne faut pas se fier à ce genre de messages.

Bien que vous deviez montrer la valeur de votre contenu dans le titre, il est encore plus important d’être réaliste avec la valeur que vous offrez. En d’autres termes, ne faites pas une promesse que vous ne pourrez pas tenir. Les gens ont appris à reconnaître les promesses vides pour ce qu’elles sont et sont donc moins susceptibles de lire votre contenu.

De même, n’incitez pas les internautes à quitter votre site parce que vous ne tenez pas vos promesses. Par exemple, si vous proposez 5 conseils sur la façon de dresser votre chien en laisse, ne dites pas qu’il s’agit d’un guide complet. Le résultat sera une augmentation du taux de rebond et une dégradation de cet important facteur de confiance.

De nos jours, les gens sont de plus en plus capables de voir clair dans le clickbait. Vous pouvez faire toutes les promesses que vous voulez, tant que vous les tenez.

4. Utilisez des chiffres si vous en avez

Celui-ci est simple, la recherche par Moz montre que les titres qui contiennent des chiffres font généralement bien. En fait, en 2020, Medium a effectué une analyse de ses articles les plus populaires et a constaté que 41 % d’entre eux étaient des listes, et que la plupart d’entre elles contenaient un chiffre. La vérité est simple, les chiffres sont puissants.

D’une manière générale, placer des chiffres au début de votre titre le fait ressortir visuellement. Tout ce qui se démarque attire automatiquement l’œil du lecteur, ce qui ne peut être qu’une bonne chose.

En outre, l’utilisation de chiffres est un moyen simple de rendre votre contenu plus attrayant. Avec un titre qui propose X solutions à un problème bien défini, vous obligez le lecteur à au moins parcourir votre article. Vous voulez apprendre à votre chien à marcher en laisse ? C’est possible, mais seulement si vous lisez les sept astuces.

L’utilisation correcte des chiffres relève de la psychologie. Par exemple, les nombres impairs ont tendance à être plus performants que les nombres pairs. En outre, vous pouvez susciter différentes réactions émotionnelles de la part de votre public.

Il est évident qu’en incluant un grand nombre, vous pouvez donner l’impression qu’une liste est plus complète. Par exemple, 31 idées de marketing sont beaucoup plus faciles à cliquer que 2 idées de marketing. Lorsque vous créez une liste de ce type, il est préférable d’exagérer un peu et d’utiliser un grand nombre.

De même, un petit nombre peut laisser entendre que quelque chose est facile à faire. Par exemple, « How To Leash Train Your Dog In 4 Steps » implique deux choses. La première est que cet article offre une solution complète à un problème. Apparemment, après avoir mis en œuvre ces étapes, votre chien sera entièrement dressé. La deuxième, moins évidente, est que le petit nombre, seulement 4 étapes, implique que c’est un processus rapide et facile !

Dans son analyse d’un très grand nombre de titres (100 millions !), Buzzsumo a constaté que les chiffres 5 et 7 ont généralement tendance à bien figurer dans les listes ordinaires. Il est clair que certains chiffres sont plus populaires que d’autres.

5. Incluez votre mot-clé au sein de votre « title »

La plupart des blogueurs, sinon tous, savent comment faire une recherche par mot-clé. La suite, ce qu’il faut faire avec les mots-clés après les avoir trouvés, est un peu plus mystérieuse.

Inclure votre mot-clé dans votre titre est très important pour le référencement. Selon Moz, votre titre est le deuxième facteur le plus important après le contenu. Placer votre mot-clé aussi près du début que possible semble être la meilleure pratique.

N’exagérez pas et ne remplissez pas votre titre de tous les mots clés auxquels vous pouvez penser. Après tout, les titres sont là pour informer à la fois vos lecteurs et Google du contenu exact de votre article. En fait, utiliser votre mot-clé plus d’une fois nuira activement à votre classement.

Quoi que vous fassiez, veillez à ce que votre titre reste lisible. Vous écrivez vos titres accrocheurs pour attirer les lecteurs. Cliqueriez-vous sur quelque chose qui ne semble pas naturel ? Gardez à l’esprit que vous écrivez d’abord pour les gens et ensuite pour le référencement.

6. Toujours faire un brainstorming sur les titres

Si vous faites du brainstorming pendant que nous parlons, vous devriez avoir 10 ébauches de titres d’articles de blog à ce jour.

Comme vous pouvez le constater, écrire un titre de blog n’est pas facile. Vous devez trouver un titre qui soit convaincant pour vos lecteurs et qui soit adapté au référencement. En outre, vous devez réfléchir au langage que vous utilisez. Est-il suffisamment émouvant ? S’adresse-t-il à votre public cible ? Et pour couronner le tout, vous n’avez qu’une ligne pour faire tout cela ! C’est pourquoi il est si utile de faire un brainstorming sur plusieurs titres avant de choisir.

Lorsque je rédige des articles de blog, j’essaie toujours de trouver au moins 10 titres. L’avantage de cette méthode est simple. Les premiers titres sont toujours les plus ennuyeux et les plus clichés. En forçant votre cerveau à en trouver d’autres, vous pouvez les dépasser et trouver quelque chose d’un peu plus unique.

7. Expérimentez avec des modèles de formules et des exemples concrets

Heureusement, vous n’avez pas à réinventer la roue ici. Il existe un grand nombre de modèles de titres accrocheurs. Gardez à l’esprit que ce ne sont que des formats de titres qui ont tendance à bien fonctionner. Ils ont tendance à être performants sur Google et les médias sociaux, mais ils ne remplacent pas la créativité.

Deux des modèles de titres de blog les plus populaires sont la liste (X étapes pour…) et le titre « Comment faire ». Ils sont populaires depuis des années et il n’est pas difficile de comprendre pourquoi. Les titres « X choses à faire… » et « Comment faire… » promettent de résoudre un problème spécifique et sont donc automatiquement attrayants pour les lecteurs. Lorsque vous faites du brainstorming, vous pouvez commencer par là.

Dernières réflexions sur la rédaction de titres accrocheurs pour les blogs

Avez-vous l’habitude de considérer la rédaction des titres comme une réflexion après coup ? Eh bien, vous laissez de l’argent et du trafic sur la table, mon ami.

Bien qu’il n’y ait pas de méthode facile pour trouver le titre parfait, ces 7 clés vous aideront à améliorer votre jeu. Quelle que soit votre idée, ne vous contentez pas de la première chose qui vous vient à l’esprit.

Écrire des titres de blog accrocheurs est un art et le perfectionner demande de la pratique.

En conclusion, comment trouver un titre accrocheur ?

Que votre objectif principal soit de trouver un titre accrocheur pour optimiser votre SEO (référencement naturel) ou bien pour attirer l’œil de vos lecteurs et lectrices, il y a des règles, des formules et des expressions à privilégier, comme nous vous l’avons décrit dans les exemples ci-dessus. Optimiser vos titres et aura un effet rapide sur votre SEO et un bénéfice réel pour Google, comme pour vos lecteurs et lectrices cibles. Si vous êtes axé(e) SEO, vous aurez peut-être déjà entendu parler de l’importance d’optimiser vos titles, et notament votre title princial (H1).

Bien évidemment, ces optimisations ne font pas tout, pour performer sur le web et attirer l’attention des internautes et des robots Google, il vous faudra aussi rédiger des contenus de qualité. Ecrire et rédiger sur le web ne s’improvise pas, c’est un tout : il faut arriver à transmettre des informations, être pertinent et en parallèle répondre aux attentes des moteurs de recherche et parvenir à capter l’attention des internautes ! Pas simple !

L’avantage, en revanche, de rédiger sur le web et de communiquer sur le web réside avant tout dans la portée que vous donnez à vos contenus. En effet, vous ne ciblez plus une petite partie de la population mais une cible « marketing » beaucoup plus large ! Vos contenus sont désormais accessibles de partout dans le monde entier : for all over the world !

Certains outils et logiciels pourront vous aider à rédiger des titres et des contenus de qualité (nous pourrons citer par exemple yourtext.guru), selon les développeurs et les versions, il y aura quelques différences mais pas réellement de meilleurs ou de moins bons outils. L’important est de considérer ces outils comme des aides à la rédaction de contenus et non comme science « exacte ». Certaines expressions, titres, mots, idées sembleront pour le logiciel plus ou moins pertinents par rapport à d’autres mais encore une fois, il faut avant tout que votre contenu soit cohérent et ait du sens pour vos lecteurs. La promesse d’avoir un blog, un site, une page, des contenus ou un titre (et oui, on en revient toujours au même : title ! le title, le title, le title ; c’est lui qui mène la danse !) performant est de respecter la structure et la pertinence des mots choisis.

Enfin, notez que l’avantage principal de la rédaction web porte sur le fait que vous pourrez créer, modifier puis effacer, recréer à l’infini vos contenus, à l’inverse d’une version définitive telle qu’un livre par exemple, que vous n’écrivez qu’une seule fois. N’hésitez pas à chercher sur le web les meilleurs exemples, les techniques et méthodes à adopter, vous n’aurez qu’à cliquer sur les quelques premiers résultats Google pour tomber sur exemples, des astuces concrètes, toutefois, attention de le pas copier l’existant : les moteurs de recherche ont horreur de cela !

Si vous ne souhaiter pas vous lancer dans cette aventure, vous pouvez également « sous-traiter » et prendre contact avec une agence de rédaction web, spécialisée dans ce domaine.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *