La dette technique devient un problème critique

La dette technique devient un problème critique

Comment réduire la dette technique ?

Réduire la dette technique de votre logiciel passe entre autres par la suppression des fonctionnalités qui ne sont plus utilisées et pas seulement la table ou le point d’entrée. Vous devez tirer sur le fil, arracher votre travail et supprimer proprement le code inutile.

Comment définiriez-vous la dette technique ? La faute technique peut être prudente ou non. Un défaut technique involontaire est dû à un mauvais traitement : non-respect de la conception, non-respect des règles de codage, etc. Il n’y a aucun profit à tirer de ce genre de dette. Une dette technique prudente est calculée, planifiée à l’avance.

C’est quoi la dette technique dans le cadre de Scrum ?

Qu’est-ce qu’un défaut technique ? Ce terme définit tout ce qui n’est pas de la conception initiale et n’est pas utilisé dans le code informatique ; il peut ou non être prudent.

Comment mesurer la dette technique ?

Certains outils et logiciels vous permettent d’estimer automatiquement votre dette technique. Sonarqube, par exemple, l’évalue en jours à mobiliser pour la correction des problèmes. Il détecte, entre autres, le code dupliqué ou inutilisé, le respect des directives et conventions de nommage, les vulnérabilités potentielles…

C’est quoi la dette technique dans le cadre de Scrum ?

Qu’est-ce qu’un défaut technique ? Ce terme définit tout ce qui n’est pas de la conception initiale et n’est pas utilisé dans le code informatique ; il peut ou non être prudent.

Comment mesurer la dette technique ? Certains outils et logiciels vous permettent d’estimer automatiquement votre dette technique. Sonarqube, par exemple, l’évalue en jours à mobiliser pour la correction des problèmes. Il détecte, entre autres, le code dupliqué ou inutilisé, le respect des directives et conventions de nommage, les vulnérabilités potentielles…