sante-connectee
High-tech

Le meilleur de la haute technologie médicale 2020 et 2021

La médecine de haute technologie fait partie de la médecine et des avancées technologiques. Cela a permis de sauver des millions de vies et d’en renforcer beaucoup d’autres. Comme la technologie continue à évoluer au fil des ans, on ne sait pas ce qui va se passer ensuite.

La technologie médicale a parcouru un long chemin depuis l’invention des lunettes et du stéthoscope. La plus grande disponibilité de l’internet mobile, l’expansion d’une classe moyenne plus aisée et le vieillissement de la population mondiale sont autant de facteurs de changement dans le secteur des soins de santé, et la technique associée évolue plus rapidement que jamais. Selon un profil de l’industrie des soins de santé établi par le Forum économique mondial, plus de la moitié de la main-d’œuvre du secteur médical devrait avoir besoin d’au moins une nouvelle qualification dans un avenir proche.

Bon nombre des nouvelles technologies les plus intéressantes en médecine doivent être utilisées ensemble, et des tentatives intégrées en ce sens existent déjà. Certaines cliniques inspirées par la technologie, telles que Forward et One Medical, adoptent une approche de type concierge des soins primaires, en utilisant la technologie de manière à ce que les prestataires puissent passer plus de temps de qualité avec leurs patients. Mais ce n’est qu’un début.

En 2020, la pandémie de Covid-19 a propulsé les soins de santé vers l’avenir et, de ce fait, plusieurs technologies médicales prometteuses ont été testées à grande échelle. En 2021, la question est de savoir comment ces technologies peuvent être utilisées ensemble dans un monde post-pandémique.

Inhalateur intelligent

Les inhalateurs sont la principale option de traitement de l’asthme et peuvent être utiles chez 90 % des malades s’ils sont pris correctement. Cependant, seulement 50 % des patients gèrent leur état et 94 % n’utilisent pas correctement les inhalateurs, comme le montrent les recherches.

Un inhalateur intelligent activé par Bluetooth a été développé pour aider à gérer l’état des malades asthmatiques. L’inhalateur est doté d’un petit dispositif de suivi qui enregistre la date et l’heure de chaque dose et indique si elle a été administrée correctement.

Ces données sont ensuite envoyées au smartphone du patient afin que ce dernier puisse surveiller son état et le contrôler. Des essais cliniques ont montré que les inhalateurs intelligents permettent de réduire la consommation de médicaments et de passer plus de jours sans en consommer.

La chirurgie robotique dans le domaine de la haute technologie médicale

La chirurgie robotique est utilisée pour aider à la précision, au contrôle et à la polyvalence des opérations peu invasives. Les chirurgiens peuvent effectuer des procédures très complexes au cours de la chirurgie robotisée, qui sont autrement très difficiles ou impossibles.

Une technologie améliorée permettra aux chirurgiens de visualiser en temps réel des informations supplémentaires cruciales sur leurs patients pendant l’opération, en combinaison avec la réalité augmentée. Si la technologie actuelle suscite des inquiétudes quant à son potentiel de remplacement d’un chirurgien humain, à l’avenir, elle ne sera probablement utilisée que pour aider et améliorer le travail du chirurgien.

Le capteur cérébral sans fil est l’une des technologies médicales de pointe les plus innovantes

Selon lastPlasticstoday.com, les progrès technologiques, grâce aux plastiques, permettent aux scientifiques et aux médecins de faire équipe pour produire des appareils électroniques « bioabsorbables » qui peuvent être insérés dans le cerveau et dissous lorsqu’ils ne sont plus nécessaires.

Et ce fut le cas. Un système médical est conçu pour aider les médecins à surveiller la température et la pression cérébrale. Le capteur peut être dissous, ce qui évite d’avoir à recourir à d’autres interventions chirurgicales.

Impression 3-D dans le domaine de la haute technologie médicale

Bien que vous ne le sachiez peut-être pas, les imprimantes 3D sont rapidement devenues l’une des innovations les plus en vogue sur le marché. Ces imprimantes sont également idéales pour la production d’implants et d’articulations utilisés lors d’opérations chirurgicales. Les prothèses imprimées en 3D sont entièrement faites sur mesure et sont de plus en plus courantes en raison de leur capacité numérique à s’adapter aux dimensions individuelles jusqu’au millimètre.

Les imprimantes vous permettent de fabriquer des produits à la fois durables et solubles dans l’eau. Par exemple, l’impression 3D peut être utilisée pour « imprimer » des comprimés contenant plusieurs médicaments. Elle aide les patients à coordonner, programmer et suivre les différents médicaments. C’est un exemple parfait de la façon dont la science et la médecine travaillent ensemble.

Organe artificiel dans la médecine de haute technologie

La bio-impression représente également une technologie médicale révolutionnaire pour faire progresser l’impression en 3D. La possibilité de reproduire les cellules de la peau pour les ébauches de peau des victimes de brûlures était initialement révolutionnaire, mais cela cède peu à peu la place à des possibilités plus excitantes.

Les scientifiques ont mis au point des vaisseaux sanguins, des ovaires synthétiques et même un pancréas. Ces organes artificiels se développent à l’intérieur du corps du patient et remplacent l’organe original défectueux. La possibilité d’avoir des organes artificiels que le système immunitaire du corps ne rejettera pas est révolutionnaire. Elle permettra de sauver chaque année des millions de malades qui dépendent de greffes vitales.

Santé portable

Depuis l’introduction de Bluetooth en 2000. son introduction ces dernières années, la demande d’appareils portables a augmenté. Les téléphones portables sont aujourd’hui utilisés par les gens pour suivre les pas, la forme physique, les battements de cœur, les habitudes de sommeil, etc. L’avènement de ces appareils portables est associé à une augmentation des maladies chroniques telles que le diabète et les maladies cardiovasculaires. Elle vise à les contrer en aidant les malades à suivre et à améliorer leur santé physique.

Fin 2018, Apple a découvert une montre Apple Series 4 Watch révolutionnaire, dotée d’un ECG intégré pour suivre le rythme cardiaque de la personne qui la porte. Les clients ont été absorbés par cette technologie vitale quelques jours après son lancement. Cette technologie permet de détecter des conditions cardiaques potentiellement dangereuses beaucoup plus rapidement que d’habitude. La demande d’appareils portables devrait atteindre 67 milliards de dollars d’ici 2024.

Médecine de précision

Lorsque la technologie médicale progresse, les patients individuels s’y adaptent progressivement. Par exemple, en médecine de précision, les médecins peuvent choisir des médicaments et des traitements en fonction de leur constitution génétique pour traiter des maladies telles que le cancer.

Ces médicaments personnalisés ont beaucoup plus de succès que d’autres méthodes de traitement car ils ciblent les tumeurs basées sur différents gènes ou protéines chez un patient, induisent des mutations génétiques et sont rapidement tués par les médicaments contre le cancer.

Les médicaments de précision peuvent également être utilisés pour traiter la polyarthrite rhumatoïde. Pour affaiblir la maladie et réduire les symptômes et les lésions articulaires, ils utilisent des mécanismes spécifiques qui ciblent les gènes défectueux de la maladie.

La réalité virtuelle dans le domaine de la haute technologie médicale

La réalité virtuelle existe depuis longtemps. Récemment, cependant, les développements en médecine et en technologie ont encouragé les étudiants en médecine à utiliser la technologie pour se rapprocher de la compréhension de la vie réelle. En répétant le processus et en comprenant visuellement comment l’anatomie du corps humain est liée, les techniques avancées vous aident à acquérir les connaissances dont vous avez besoin.

Les appareils de réalité virtuelle constituent également une excellente aide pour diagnostiquer les malades, planifier les traitements et se préparer aux procédures auxquelles ils sont confrontés. Il s’est également avéré très efficace pour la réadaptation et le rétablissement des patients.

Télé-médecine

On estime que 60 % des consommateurs sont favorables aux services numériques dans un monde dominé par la technologie. La télé-médecine décrit une technologie en évolution rapide qui permet aux patients de recevoir des soins médicaux par le biais d’appareils numériques, plutôt que d’attendre un entretien avec un médecin. Par exemple, pour un diagnostic et des conseils médicaux immédiats, une application mobile hautement personnalisée a été créée qui permet aux malades de parler à distance aux médecins et autres professionnels de la santé.

En tirant parti des services de surabonnement, la télé-médecine offre aux patients différents points d’accès aux soins de santé au moment et à l’endroit où ils en ont besoin. Cette solution est particulièrement utile pour les patients atteints de maladies chroniques, car elle leur offre un traitement fiable, efficace et rentable. La demande mondiale de télémédecine devrait être estimée à 113,1 milliards de dollars d’ici 2025.

CRISPR

La technologie d’édition de gènes la plus avancée à ce jour est le CRISPR (Clustered Regularly Interspaced Short Palindromic Repeats). Cette technologie permet de « cliver » le brin d’ADN contaminé en manipulant les processus normaux du système immunitaire des cellules bactériennes envahissantes. Cette rupture de l’ADN pourrait changer la façon dont nous traitons les maladies. Bon nombre de nos risques sanitaires les plus considérables, comme le cancer et le VIH, pourraient être résolus dans les années à venir par la modification des gènes.

Mais leur utilisation généralisée, en tant que dispositifs tout-puissants, est controversée. On s’inquiète explicitement du droit de l’humanité à « jouer à Dieu » et de l’utilisation de l’édition génétique pour constituer un vaste troupeau de bébés sur mesure. Le CRISPR reste un dispositif de première génération, et sa polyvalence complète n’est toujours pas connue.

Les technologies pharmaceutiques et médicales continuent de se développer au fil des ans. Les gens vivent plus longtemps et moins de maladies sont jugées incurables. Les emplois dans l’industrie pharmaceutique sont plus demandés que jamais. Qui sait si l’année prochaine apportera des développements en médecine !

Un laboratoire sur une puce

S’il est trop long d’amener des échantillons au laboratoire, pourquoi ne pas amener le laboratoire aux échantillons ? C’est l’idée qu’ont eue des chercheurs de l’université de Stanford, qui ont récemment mis au point ce qu’ils appellent « un laboratoire sur puce » basé sur l’enzyme CRISPR Cas12. De la moitié de la taille d’une carte de crédit, elle contient un réseau complexe de canaux plus petits que la largeur d’un cheveu humain et peut fournir les résultats d’un test de dépistage du coronavirus en moins de 30 minutes.

Les chercheurs affirment que le test pourrait être modifié pour détecter d’autres infections, en recalibrant l’enzyme CRISPR pour un marqueur génétique différent. Comme la pandémie de Covid-19 l’a montré au monde entier, le test est la première étape de la lutte contre les maladies infectieuses. Avec un laboratoire sur puce, ces tests peuvent être effectués rapidement, en toute sécurité, à moindre coût et plus efficacement.

Des stimulateurs cardiaques plus intelligents

Le stimulateur cardiaque artificiel, qui date de plus de 100 ans, reste un élément essentiel de la technologie médicale : plus d’un million de malades l’utilisent. En délivrant des impulsions électriques aux chambres du muscle cardiaque, ils peuvent prévenir ou corriger des arythmies cardiaques potentiellement mortelles. La surveillance à distance de ces appareils est un élément essentiel de leur fonctionnalité. Traditionnellement, cette surveillance est loin d’être optimale, car elle repose sur des interfaces complexes que le patient ne comprend pas toujours parfaitement.

En 2021, les stimulateurs cardiaques seront un peu plus intelligents. En dotant les stimulateurs cardiaques de la technologie Bluetooth, ils pourront être reliés à des applications mobiles basées sur des smartphones que les malades comprendront et utiliseront mieux. Cela permettra d’améliorer la surveillance à distance et, par conséquent, les résultats pour les patients. Medtronic, l’une des plus grandes entreprises de technologie médicale au monde, a déjà déployé son système de surveillance des malades de nouvelle génération pour les stimulateurs cardiaques. D’autres suivront.

Tricordeurs

Pendant des décennies, les tricordeurs ont été la version de la voiture volante pour la technologie médicale : leurs origines sont dans la science-fiction, et le concept est à la fois élégant et éminemment utile. Dès les années 1960, les tricordeurs ont été imaginés comme des appareils de la taille d’une paume de main, capables de surveiller rapidement et avec précision un large éventail de signes vitaux, tout en effectuant des diagnostics simples. Mais contrairement aux voitures volantes, les tricordeurs ont finalement quitté l’écran pour se retrouver dans les mains des utilisateurs.

Basil Leaf Technologies a mis au point un tricordeur bien réel, appelé DxtER. Il peut être utilisé par le patient, à son domicile, sans aucune formation médicale. Grâce à un moteur de diagnostic sophistiqué, DxtER récupère les données du patient à partir de sources multiples et les soumet à des algorithmes qui reconnaissent 34 états de santé différents, dont les accidents vasculaires cérébraux, la tuberculose, la pneumonie et le diabète. Vivez longtemps et prospérez.

Les assistants numériques de la santé

Les assistants numériques comme Alexa et Google Home ont changé la façon dont les gens interagissent avec la technologie ; en 2021, ces assistants numériques joueront un rôle similaire dans le domaine des soins de santé. Le traitement du langage naturel et l’écoute ambiante ont des applications naturelles dans la capture, l’analyse et l’utilisation des données de santé.

En 2020, Epic et Cerner, les concepteurs des deux plus grands systèmes de dossiers médicaux électroniques (DME), ont commencé à intégrer des assistants virtuels à commande vocale sur leurs logiciels. La startup d’IA Saykara a lancé un nouvel assistant vocal capable d’écouter et de comprendre une conversation entre un médecin et un patient, sans être sollicité par des commandes vocales.ues. D’autres suivront.

En conclusion

Des technologies de pointe prometteuses développées au service de la médecine. Le secteur de la recherche, en France, et dans le monde ne cesse de se développer à travers la fabrication de ces nouvelles technologies ce qui permet d’apporter une qualité de soin et de traitement de plus en plus avancée aux malades. La France est l’un des pays les plus avancés dans la matière mais s’appuie sur les recherches mondiales pour se développer ainsi.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *