Entraînement pour tous les goûts et tous les niveaux: c’est ainsi que le smartphone nous aide à améliorer la forme physique.

Le smartphone peut-il remplacer l’entraîneur personnel ? Si par entraîneur personnel nous entendons un professionnel du sport qui peut nous adapter un entraînement sur mesure, la réponse est évidemment… Non! Mais un peu d’aide avec l’entraînement ou avec la course ou lorsque nous voulons nous entraîner à la maison et gagner certaines de ces endorphines qui s’obtiennent en démarrant le corps, oui, le smartphone peut nous le donner. 

Ces dernières années, les développeurs d’applications ont fait d’énormes progrès en combinant fitness et bien-être, également grâce à la compatibilité des téléphones avec fittracker, smartwatches et autres appareils capables de surveiller nos paramètres vitaux. Voici quelques applications utiles pour se remettre en forme.

Couch to 5K (3,50 euros pour Android et iOs)

Il est apprécié des coureurs débutants qui souhaitent franchir la ligne d’arrivée de leur première course de 5 km (5 km). Pour y arriver, vous avez besoin d’un entraînement de 30 minutes par jour, 3 jours par semaine pendant 9 semaines.

Pratiquement: nous propose un programme de course quotidien, accompagné d’un coach interactif et motivant. Il ne manque pas de communauté avec laquelle partager les progrès et les chemins. Une fois dans l’application, deux graphiques distincts nous montrent à la fois la distance et le rythme, nous donnant l’opportunité d’analyser nos performances “en direct”. 

Il existe également la version évoluée pour passer de 5k à 10k. Un défaut? il est en anglais seulement, bien que vous n’ayez pas besoin d’un interprète pour comprendre ce que le coach veut dire quand il dit «Allez!».

MyFitness Pal (gratuit pour Android et iOs)

L’application Under Armour est en fait 3 applications en une: régime, compteur de calories et coach. Le but ultime est de nous aider à brûler des calories supplémentaires, avec des suggestions qui tiennent compte de notre état physique.

En pratique: Une base de données de 5 millions d’aliments, à cliquer repas après repas pour composer notre journal alimentaire et déterminer combien de calories nous assimilons réellement. Un lecteur de codes-barres nous aide à reconnaître les aliments emballés. Voici des conseils «sportifs» pour se débarrasser de l’excès de calories en fonction de notre objectif.

Sworkit (freemiun pour Android et iOS)

Signifie littéralement simplement travailler (il suffit de le faire!), Et est à la hauteur de la revendication en nous offrant des vidéos d’exercices expliquées par de (vrais) entraîneurs personnels. Avec 13 millions d’utilisateurs, plus de 200 types d’exercices de base de données et même une version pour enfants, c’est l’une des applications les plus complètes de sa catégorie.

En pratique: nous pouvons choisir un entraînement standard ou le personnaliser pour décider de la durée de la séance (de 5 à 60 minutes) et des zones à entraîner. La méthode est celle de l’entraînement par intervalles avec des exercices aléatoires pour maximiser l’efficacité de chaque entraînement et empêcher notre corps de s’habituer à une routine. 3 entraînements sont gratuits, il vous faut alors un abonnement premium (30 euros pour 3 mois).

Sworkit Stretching (gratuit pour  iOs )

Même méthode mais appliquée aux étirements, c’est-à-dire les étirements fondamentaux après tout entraînement pour augmenter la flexibilité des muscles et améliorer les mouvements (et la posture, la circulation et … beaucoup d’autres choses).

En pratique: nous pouvons choisir entre des exercices d’étirement total, partiel ou pilates et l’application nous propose un certain nombre d’exercices d’étirement en fonction du temps dont nous disposons (avec un minuteur).

Stronglifts 5 × 5 (freemium pour Android et iOs )

Ce n’est pas une application pour les débutants, mais si vous pratiquez la musculation et soulevez des poids, vous l’apprécierez, ne serait-ce que pour l’originalité, car il est basé sur le soi-disant entraînement 5 × 5 ( 5 séries de 5 répétitions chacune ) et comprend trois entraînements difficiles par semaine.

En pratique: il nous dit lesquels et combien d’exercices faire, combien de poids nous devons soulever et nous félicite lorsque nous atteignons un objectif important. L’essai est gratuit, il faut alors souscrire à un abonnement mensuel (à partir de 1,67 euros).

Secondes (freemium pour Android et iOs )

Un des grands petits secrets de l’entraînement est dans les temps de récupération: le corps a besoin de reprendre des forces entre un exercice et un autre, pour ne pas se surmener et obtenir les résultats souhaités. Seconds nous fournit de bons chronomètres pour toutes les activités sportives: du hiit (entraînement par intervalles à haute intensité) à l’aérobic pour les débutants, jusqu’à la boxe.

En pratique: nous choisissons le timer en fonction de l’activité physique qui nous engage et nous l’activons d’un clic: dans le cas du hi, l’application prend en compte pour nous les phases basse et haute intensité, nous évitant de garder les yeux sur sur le chronomètre. Un défaut? La version light est un peu avare (et la version pro coûte 5,49 euros).

Nike Training Club (gratuit pour Android et iOs )

Une application indispensable. Il propose des entraînements réalisés par des professionnels pour tous les goûts et tous les besoins, avec des guides vidéo et l’aide (vocale) d’un entraîneur virtuel. Et la meilleure partie est que c’est gratuit et en Français.

En pratique: nous décidons de la formation la plus adaptée pour nous et une fois téléchargée, la voix d’un entraîneur nous guide pas à pas, tandis que certaines vidéos nous montrent les mouvements à effectuer en détail. Il est possible de choisir parmi une large gamme de programmes d’entraînement, en fonction du temps dont nous disposons, de l’équipement et du groupe musculaire que nous voulons (avons-nous besoin?) Pour s’entraîner.

Freeletics Bodyweight (freemium pour Android et iOs )

Qui a dit que l’entraînement pour développer la force se faisait uniquement avec des poids? Le freeletics est un type d’entraînement totalement libre du corps, qui en nécessite au plus un pour la barre de traction. Il est très intense et fait régulièrement garantit de bons résultats (attention: il ne convient pas aux débutants).

En pratique: l’application propose un entraînement gratuit d’une semaine, avec des temps et des cadences d’exercices simples mais difficiles, expliqués par des vidéos. Malheureusement, la version légère offre peu. Mais il y a le pro que vous payez par semaine pour un coach qui développe un programme sur mesure pour nous.

Keelo – Exercices de force HIIT (freemium pour Android et iOs )

Si vous êtes fou de crossfit, alors vous allez adorer Keelo , un entraînement de haute intensité dédié à la force et au conditionnement.

En pratique: l’application propose une série d’entraînements courts et intenses, expliqués par des vidéos interactives et bien réalisées. Moyennant des frais (à partir de 12 euros par mois), vous pouvez également accéder à un entraîneur virtuel qui répond aux questions et vous donne des commentaires sur nos entraînements, tout comme un entraîneur personnel (mais à distance et en anglais).

Pour plus d’informations sur le fitness – Modes-de-vie.com