data-visualisation
High-tech

Les outils de visualisation des données soutiennent la croissance des entreprises

Les entreprises qui cherchent à tirer parti d’importants efforts en matière de données bénéficient d’outils de visualisation qui fournissent un contexte dans un format facile à comprendre. Cela permet aux utilisateurs novices d’extraire des informations pour des demandes de données de base sans l’aide de l’IT.

Les outils de visualisation et d’analyse des données permettent aux entreprises d’identifier de nouvelles sources de revenus, des gains d’efficacité opérationnelle et des ressources sous-utilisées.

Les domaines d’activité qui utilisent la visualisation de données

Ces outils présentent également une vue unifiée des actifs de données à travers les sources de données, ce qui peut être révolutionnaire. En combinant une vue unifiée avec la possibilité d’explorer et de poser des questions de manière interactive sans avoir à être un expert en données, les utilisateurs peuvent débloquer la puissance des analyses dans toute l’organisation. Cela signifie des décisions plus éclairées au niveau microéconomique, ce qui se traduit par un impact transformationnel au niveau macroéconomique et une création de valeur commerciale significative.

Chaque industrie et secteur vertical peut bénéficier d’un logiciel d’analyse visuelle, y compris les soins de santé, le gouvernement et les forces de l’ordre, les assurances et les banques, et le commerce de détail.

Les produits de visualisation de données sont uniques dans la mesure où ils sont utilisés de diverses manières convaincantes. Le plus grand avantage que nous voyons pour nos clients est qu’ils sont guidés par les données dans chaque décision ou action qu’ils prennent. Et ce, à tous les niveaux – des équipes commerciales aux cadres supérieurs – et ce n’est plus du ressort des technologies de l’information.

On constate ainsi une large adoption des outils d’analyse et de visualisation dans la plupart des secteurs du marché actuel, certains étant plus impliqués que d’autres. Les services financiers et les industries des sciences de la vie, par exemple, ont généralement des déploiements sophistiqués et une grande variété de cas d’utilisation avancée alors que le gouvernement et quelques industries traditionnelles sont souvent plus précoces dans leur parcours analytique.

Par ailleurs, les soins de santé illustrent parfaitement la synergie entre les données micro et macro. L’exploration visuelle est souvent le catalyseur qui permet d’identifier les variations entre les médecins, ce qui présente les possibilités de changement et la valeur commerciale qui en résulte. Une petite réduction de la durée de séjour des patients pour une procédure commune, par exemple, peut avoir d’énormes effets d’entraînement en réduisant les coûts, en libérant des lits pour les soins intensifs et en améliorant les résultats des patients.

Nous avons aussi vu des médecins utiliser des tableaux de bord et des visualisations pour améliorer directement les soins aux patients dans les hôpitaux et même identifier les patients présentant des facteurs de risque particuliers afin qu’ils reçoivent un traitement préventif sans formation analytique formelle.

Un autre exemple est l’application de la loi, où la police utilise l’analyse pour identifier les victimes à haut risque et pour déployer les ressources appropriées au bon endroit et au bon moment, ce qui réduit la criminalité et améliore la sécurité des communautés.

Dans les secteurs de l’assurance et de la boulangerie, l’analyse est à l’origine de processus avancés de détection précoce. Cela aide les organisations multinationales à exécuter des fraudes potentielles et à réduire les risques en connectant des données provenant de systèmes historiquement disparates, ce qui permet aux utilisateurs de voir parfois pour la première fois un écosystème entier.

Le secteur bancaire peut mieux gérer les risques, identifier de nouveaux marchés et accroître l’efficacité opérationnelle. Les compagnies d’assurance peuvent visualiser la productivité des agents, analyser les politiques et examiner les réclamations et les risques sous un nouvel angle.

Les organisations de vente au détail utilisent également des outils de visualisation numérique pour améliorer l’efficacité des magasins, stimuler les ventes et offrir une meilleure expérience d’achat aux clients, ainsi que pour mieux comprendre comment chaque produit, représentant commercial et emplacement de magasin s’améliorent en temps réel.

Défis en matière de visualisation

Alors que les outils de visualisation de données sont une solution qui change la donne lorsqu’elle est bien faite, plusieurs défis empêchent une utilisation optimale.

Pour beaucoup, le plus grand défi est de comprendre par où commencer. Certains outils ont une courbe d’apprentissage abrupte et ne sont pas très intuitifs ou faciles à utiliser sans expertise technique ou expérience de codage.

Ainsi, le plus grand défi auquel les utilisateurs sont confrontés aujourd’hui est de faire le premier pas. Une fois que cela est fait, il est assez facile d’engager la partie la plus large de l’organisation.

L’accès aux données constitue un autre défi. De nombreux outils n’offrent pas la possibilité de se connecter à vos données dans toutes les sources, ce qui les rend effectivement inutilisables. Si vous ne pouvez pas vous connecter à toutes vos données, que ce soit sur place ou dans le nuage, vous ne pouvez pas prendre de véritables décisions fondées sur les données.

Pour les utilisateurs moins avertis, le plus grand défi consiste à trouver la bonne façon de découper les données sous-jacentes pour obtenir un aperçu qui vaille la peine d’être visualisé. Pour les utilisateurs avertis, le plus grand défi est de se rappeler que tous les utilisateurs ne sont pas aussi avertis qu’eux. Je ne peux pas vous dire combien de fois j’ai vu des analystes proposer des idées brillantes, en faire une belle visualisation, sans se soucier de leur donner un titre ou d’étiqueter les axes correctement. Le résultat est que personne ne retire vraiment ce qu’il faut de la visualisation et que leur travail est gaspillé.

Pour les utilisateurs, le défi de la gouvernance ne réside pas nécessairement dans la technologie elle-même, mais dans les techniques ou les processus qu’ils ont mis en œuvre. En raison de la croissance explosive des données disponibles et de leur collecte et analyse, il est de plus en plus important que les outils de visualisation des données garantissent l’exactitude et la légitimité des informations avant leur analyse.

Driving Adoption

De nombreuses organisations se tournent vers les outils de visualisation de données pour améliorer les processus et les performances de l’entreprise et mieux exploiter leurs données.

Chaque industrie et chaque secteur vertical a la possibilité de bénéficier du processus de visualisation et de découverte des données. Les types et les sources d’information varient selon les industries, mais l’objectif reste le même : identifier des informations plus rapides et plus précises sur lesquelles agir.

Les secteurs riches en données comme le commerce de détail, la santé, la banque, l’assurance, la fabrication et les télécommunications, dans toutes les fonctions commerciales, connaissent une expansion rapide de la quantité de données disponibles. Par conséquent, ils ont besoin d’une plate-forme puissante en place, capable d’évoluer et de gérer le tout en un seul endroit central. Les organisations recherchent un avantage concurrentiel sur la concurrence, une occasion de prendre des décisions plus éclairées, tout en économisant du temps, de l’argent et d’autres ressources précieuses.

Les outils de visualisation des données sont un élément clé de l’adoption des données dans les différents secteurs. Alors que la maîtrise des données devient une compétence clé dans toute l’entreprise, la visualisation est essentielle car elle communique beaucoup plus clairement qu’un tableau de données ce qui se passe réellement.

Les outils de données de Latest Trends continuent de progresser, ouvrant de nouvelles opportunités aux différentes organisations.
Depuis des années, l’environnement analytique est devenu plus fragmenté dans les organisations. Les données sont partout – à la fois dans le cloud et sur place, il y a plus de types d’environnements informatiques, les organisations sont plus distribuées et il y a un plus grand nombre d’outils et de technologies sur le marché.

Pour donner un sens à tout cela, il existe une tendance générale que nous appelons la désilofication des personnes, des données et des idées. Cette tendance prend forme de plusieurs façons. Cela inclut la culture des données, la science des données, les données dans le nuage et les données volumineuses, et l’intelligence augmentée.

La plus grande tendance ayant un impact sur la visualisation et l’analyse des données est la prévalence de l’intelligence artificielle (IA) et de l’apprentissage machine. Bien que cela puisse paraître effrayant pour les départements informatiques et les analystes qui hésitent à abandonner le contrôle humain, les plateformes analytiques qui incluent l’IA et les capacités d’apprentissage machine vont en fait servir d’assistant très efficace aux analystes modernes. Bien que l’on puisse s’inquiéter d’être remplacé, l’apprentissage automatique va en fait surcharger les analystes et les rendre plus efficaces, plus précis et plus influents pour l’entreprise. Au lieu de craindre la technologie de l’apprentissage machine, saisissez les opportunités qu’elle offre.

Le langage naturel et la collaboration sont des tendances majeures. L’interrogation en langage naturel aide les analystes à construire des tableaux de bord plus rapidement et les visualisations en langage naturel ou les récits basés sur des textes aident nos clients à toucher un public plus large.

Nous continuerons à voir la croissance de la capacité des outils de visualisation de données à suggérer des moyens d’améliorer ou d’augmenter votre visualisation.

Considérations à venir

Pour l’avenir, nous voyons les outils de visualisation de données aller plus loin que jamais – mais avec quelques problèmes potentiels en cours de route.

Les cas d’utilisation que nous verrons dans les prochaines années vont bien au-delà de la simple visualisation. Il y aura une opportunité encore plus grande de soutenir l’analyse, qui exploitera le traitement et la génération de requêtes en langage naturel en tandem avec les assistants virtuels et les technologies de recherche – et l’analyse immersive qui va au-delà de la réalité virtuelle, avec de nombreux nouveaux styles qui infusent l’analyse dans l’environnement des gens.

Le plus grand défi pour les organisations est de savoir comment servir tous les utilisateurs actuels et futurs et utiliser les dossiers de manière unifiée – sans essayer de tirer le maximum d’un outil pour faire quelque chose qu’il n’est pas destiné à faire. En effet, les outils de visualisation purs doivent évoluer pour prendre en charge une variété de publics et de besoins, notamment l’analyse commerciale dans des domaines fonctionnels tels que les ventes, le marketing, les opérations et la finance ; les applications d’analyse interactives et les tableaux de bord pour permettre à des communautés plus larges d’utilisateurs commerciaux d’explorer et de rechercher ; les rapports et les alertes gérés pour les cadres et les clients ; et l’analyse mobile pour les vendeurs et les travailleurs opérationnels sur le terrain.

Nous approchons ainsi d’un point où l’analyse est pratiquement omniprésente dans les entreprises modernes, ancrée dans l’ensemble d’une organisation, dans plusieurs départements, de la direction jusqu’à l’employé de premier niveau. L’exploration des données devenant plus facile et plus démocratique dans l’entreprise, nous allons commencer à voir la capacité d’obtenir des informations exploitables devenir plus courante à tous les niveaux de l’organisation. Nous verrons même ces informations être transmises en dehors de l’entreprise aux clients, fournisseurs, partenaires et distributeurs de l’entreprise, ce qui augmentera leur impact de manière exponentielle.

Le changement culturel est un autre défi, qui est lié à la manière dont les organisations prennent leurs décisions. Pour de nombreuses organisations, la vision d’être guidées par les données est encore ambitieuse mais devient infiniment plus facile à réaliser avec des analyses perspicaces qu’avec les approches traditionnelles de l’intelligence économique.

Les organisations constatent toujours un manque de compétences, et de nombreuses personnes au sein d’une organisation ne sont pas forcément assez compétentes en matière de données pour construire ou même comprendre la visualisation des données lorsqu’elles commencent à devenir un peu complexes. Alors que le langage naturel résout cela dans une certaine mesure, le libre-service sera régi par une technologie proactive et basée sur des recommandations, y compris les robots de chat et les instruments guidés par la voix.

La prochaine vague d’IA sera le moteur de l’innovation dans les offres d’analyse et de visualisation de données. Le potentiel de l’IA est largement inexploité, et cette année seulement pourrait apporter plus de cette technologie émergente dans la pratique de la visualisation de données que nous n’en avons jamais vu au cours des deux dernières décennies. À l’horizon 2018, les entreprises s’efforceront de définir comment l’IA peut être appliquée à des secteurs spécifiques, notamment l’industrie manufacturière, la santé, la finance et les transports, afin de rendre tout cela plus facile. Nous commençons à nous concentrer sur la façon dont l’IA peut aider à répondre aux besoins spécifiques des utilisateurs professionnels, en stimulant la productivité de la main-d’œuvre et l’automatisation des tâches répétitives qui prennent actuellement beaucoup de temps et de ressources et en aidant les utilisateurs à reconnaître les modèles et les tendances dans leurs données.

Nous continuerons à voir les visualisations de données s’intégrer dans toutes sortes d’endroits où elles n’ont pas encore été incorporées, de l’usine à la suite. Le plus grand défi consistera à remplacer les outils qui cloisonnent les visualisations par des outils qui peuvent facilement les intégrer nativement dans toutes sortes d’autres outils.

Outils de visualisation des données

Il existe de nombreux outils de visualisation des données sur le marché ; nous mettons ici en évidence les produits proposés par les vendeurs cités dans cet article.

Les visualisations de données de Looker sont toutes interactives et basées sur un navigateur, ce qui rend le partage d’une visualisation aussi facile que le partage d’un lien. L’architecture de Looker permet aux utilisateurs d’explorer les détails au niveau des lignes pour comprendre ce qui se passe mais aussi pourquoi. L’entreprise a également innové en matière de virtualisation avec LookVR, qui permet aux utilisateurs d’explorer les données en réalité virtuelle.

MicroStrategy propose des solutions pour simplifier le processus de découverte de données significatives pour tous les types d’utilisateurs dans tous les types d’organisations et d’industries, et y est parvenu grâce à Dossier, la prochaine étape dans l’évolution de l’analyse commerciale. Dotés d’une interface simplifiée, les dossiers sont organisés en pages et chapitres qui facilitent la navigation et le partage des rapports et visualisations que les utilisateurs connaissent bien. Et grâce à la collaboration en direct, aux commentaires et aux notifications, les équipes sont en mesure de rester synchronisées et d’être prêtes à agir en connaissance de cause quand cela compte.

L’économie numérique récompense les organisations qui sont capables de collecter, visualiser, analyser et prendre des décisions de manière efficace sur une quantité toujours croissante d’informations précieuses. Cette première révolution numérique a ouvert la porte à un plus grand nombre d’employés, quelles que soient leurs prouesses technologiques ou leur expérience en sciences des données, pour qu’ils s’impliquent dans le processus d’exploration des données. Cela signifiait que les solutions de veille économique devaient évoluer pour répondre aux besoins de la base d’utilisateurs des secteurs d’activité et fournir une technologie avec laquelle tout le monde, du PDG au directeur du magasin de détail, pouvait travailler.

Les outils de visualisation de données de MicroStrategy sont disponibles pour le bureau, le Web et les mobiles, et peuvent faire apparaître de manière cohérente des données provenant de plusieurs sources. L’outil offre une capacité intégrée de préparation des données qui permet de transformer les données désordonnées, des visualisations personnalisées, des requêtes en langage naturel et l’accès à des analyses prédictives, tout en étant capable de conserver des données précieuses en toute sécurité et de les personnaliser pour le lecteur. Ce qui le rend exploitable, c’est qu’il est partagé automatiquement en quelques clics vers n’importe quel appareil et dans n’importe quel format. La différence est que même en tant qu’outil servant de manière flexible les équipes commerciales décentralisées, il offre les moyens de promouvoir le contenu et de gérer les données.

Chez Qlik, les personnes sont placées au cœur de la prise de décision, ce qui vise à favoriser la culture des données pour les utilisateurs de tous les niveaux de compétence et de tous les rôles au sein de l’organisation. Le moteur associatif breveté permet aux gens de rassembler facilement de nombreuses sources de données différentes et de les explorer de manière interactive sans les limites et les frontières des architectures basées sur des requêtes.

Le moteur Qlik utilise une combinaison de techniques brevetées en mémoire pour l’association de données et le calcul dynamique qui permettent aux gens d’explorer et de rechercher de manière libre et non linéaire. En gardant tous les objets dans leur contexte et en exposant à l’utilisateur des valeurs associées et non associées après chaque interaction, nos moteurs aident à découvrir des informations cachées qui auraient échappé aux outils basés sur des requêtes.

Contrairement aux outils de visualisation autonomes, Qlik adopte une approche de plateforme qui permet aux organisations de servir tous leurs cas d’utilisation d’analyses – y compris la visualisation en libre-service, les tableaux de bord interactifs, les analyses personnalisées et intégrées, les analyses mobiles et les rapports – dans un cadre unifié et régi. Qlik combine des capacités de gestion et d’intégration de données de pointe pour des données de toutes tailles, une architecture moderne qui fonctionne dans le nuage et sur place, et des capacités d’analyse qui servent un large éventail d’utilisations et de cas d’utilisation.

Qlik Sense est la plateforme de nouvelle génération de l’entreprise pour l’analyse orientée vers le libre-service. Qlik Sense comprend l’exploration et la recherche associatives, les visualisations intelligentes, la création et la préparation de données en libre-service, l’intégration, la collaboration et le reporting analytiques avancés, des applications mobiles en ligne et hors ligne entièrement interactives, ainsi que la gouvernance et l’évolutivité de classe entreprise. Qlik Sense est disponible dans les offres pour entreprises et dans le Cloud et s’adresse aux organisations de toutes tailles, des petites entreprises aux plus grandes sociétés mondiales, dans tous les secteurs d’activité et toutes les zones géographiques.

Solutions de visualisation

Les organisations font un effort continu pour collecter et gérer leurs données, il est donc important qu’elles mettent en place des outils pour les exploiter efficacement. Les outils de visualisation des données permettent aux utilisateurs professionnels d’utiliser et de contextualiser les données sans immobiliser l’informatique.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *